Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Pourquoi vous ne devez pas aider votre femme

Pourquoi vous ne devez pas aider votre femme

"Tu as de la chance, tu as un mari qui t'aide"... Nous ne devrions jamais prononcer cette phrase

A l'heure où les articles sur la charge mentale foisonnent, beaucoup de personnes réagissent en témoignant de leur chance d'avoir un mari qui aide à la maison. On pourrait d'en féliciter, mais justement, c'est exactement cette formulation le problème. Quand on "aide" son conjoint, même si on est pétri de bonnes intentions et qu'on a l'impression de se comporter correctement, on n'agit pas en adulte responsable. On est comme un enfant qui veut faire plaisir. Alors certes, c'est toujours mieux que de rester le cul coincé dans le canapé, qui est le stade zéro de la vie de couple... Mais cela reste un comportement de surface qui ne correspond en rien à une implication active profonde. 

Quand on vit à deux, les charges ne sont pas la responsabilités d'une unique personne. Le ménage, les habits, les repas, la gestion des enfants quand il y en a, l'organisation des vacances, l'administratif... Rien de tout cela ne se fait seul. Pas de magie hélas pour les contingences du quotidien... Mais rien non plus ne doit être à la charge d'une unique personne. Tout se partage équitablement. 

via GIPHY

On ne doit pas aider au ménage. On doit faire le ménage, tout simplement, parce qu'on vit dans cette famille autant que l'autre. 

Au bureau, si vous étiez chargé d'un projet avec un collègue, vous ne supporteriez pas de devoir en faire plus que lui ou de sans cesse répondre à la question "qu'est-ce que je peux faire pour t'aider ?". Vous trouveriez incongru qu'il vous parle d'aide alors qu'il est juste sensé faire son boulot, comme vous. Vous souhaiteriez un collègue impliqué qui prend sa part du travail, en la répartissant intelligemment avec vous. Tout le monde n'est pas obligé de tout faire, mais tout le monde est obligé de faire. 

via GIPHY

A la maison, c'est pareil. Il faut que chacun ait dans sa tête la façon de gérer le quotidien. Par exemple, si l'un fait fait la cuisine, l'autre gère le linge. Et il le gère totalement, complètement, sans qu'on ait à lui dire comment faire ! Ça part du linge sale à récupérer dans les différentes pièces de la maison, en passant par le tri des couleurs avant l'entrée dans la machine à laver, l’enchaînement avec le séchage, le repassage, le séchage. Si le linge est votre charge mentale, elle doit disparaître du cerveau de votre conjoint(e), pour le (la) soulager réellement de cette gestion. C'est simple, le linge doit devenir quelque chose d'invisible pour lui ou elle...C'est valable pour toutes les activités que vous gérez.

Faites la liste avec votre amoureuse/amoureux, répartissez équitablement les tâches. Et surtout, en préalable, rappelez les consignes : si on gère une tâche, l'autre ne doit pas interférer par un jugement, il doit nous faire confiance ! Personne ne fait les choses de manière identique. Mais l'important est que cela soit fait, et non que cela soit faite comme on le voudrait exactement. Alors on arrête les "tu devrais plier le linge comme ceci", "les enfants devraient être douchés à 18h17", "Tu as cuisiné deux fois de suite des carottes", "Elle est habillée étrangement Emma...", "Le chien n'est toujours pas sorti ?"... Laissez l'autre tranquille gérer sa tâche et profitez de ne pas avoir à la gérer ! Tout s'ajustera au fil du temps. 

via GIPHY

Elle adore Ses derniers articles
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Patlab - Le 19/07 à 05:39

Très très vrai !!! Merci. J'ai vu une vidéo là-dessus. Quand on habite quelque part, participer aux taches communes est juste normal. Ce n'est pas une aide que l'on donne à la personne qui serait censée assumer toutes ces taches.

Signaler un abus
Haut