Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les femmes d'eau de l'artiste Sonia Alins

Les femmes d'eau de l'artiste Sonia Alins

Parfois, une astuce simple apporte un maximum d'effets

L'artiste espagnole Sonia Alins a réalisé une nouvelle collection représentant des femmes en train de se baigner. Pour cela, elle a inventé une façon originale de produire un effet aquatique. Elle découpe les différents éléments de la scène qu'elle souhaite décrire puis les place derrière un calque épais qui figure l'eau dans laquelle ses personnages nagent. Un effet visuel simple mais terriblement efficace.

Cette collection d'illustrations s'intitule Dones d'aigua (femmes de l'eau), et l'artiste dépeint plusieurs femmes immergées presque complètement sous l'eau. Seuls parfois une tête ou un pied se détachent des profondeurs incertaines du liquide opalescent. Une tension émerge alors non seulement de la vision trouble créé par l'utilisation du papier translucide, mais aussi de la situation légèrement ambiguë des figures. Il n'est pas toujours immédiatement évident de savoir si les femmes nagent ou se noient.

Habituellement, Sonia Alins travaille avec Juanjo Barco. Ils forment une équipe indépendante expérimentée basée à Barcelone (Espagne), avec leurs propres personnalités, leurs différentes sensibilités et un objectif commun: travailler ensemble pour offrir un univers illustré diversifié et attrayant.

Vous pouvez suivre davantage le travail de Sonia Alins sur son compte Instagram ou vous rendre sur ce book en ligne

papier-calque-long-3
papier-calque-long-4
papier-calque-long-5
papier-calque-long-1
Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Ces phrases que les freelances ne veulent plus entendre
Travail Travailler en freelance, c'est avoir, certes, une...
Moby dévoile un album 100 % gratuit
Musique Moby propose More Fast Songs About the Apocalypse, son...
5 bonnes raisons d'aller en Toscane
Voyage Vous avez toujours eu envie de découvrir la Toscane ?...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme