Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les anecdotes de Cora #9

Les anecdotes de Cora #9

Ce soir on se couche moins bêtes ! 

J’ai l’habitude de me poser de questions abstraites, de passer des heures à lire des pages Wikipédia sur lesquelles personne n’a jamais mis un pied (ou un œil !) Du coup, j’ai décidé de vous partager un peu de ce que j’apprends… 

Chaque semaine, je vous propose de revenir sur trois points (anecdotes, événements, bouleversements, histoires...) culturels, historiques, sociétaux ou encore scientifiques afin que vous vous couchiez moins bêtes (ou que vous brillez en société mais ça c'est votre affaire). 

 

Pas de jaloux !

Cela nous paraît aujourd’hui simple même évident mais il faut quand même l’admettre notre calendrier est assez compliqué. Un mois sur deux fait 30 jours, l’autre 31 mais pas le mois de février qui en fait 28… enfin 3 années sur 4. Ah et le mois de juillet et d’août ?? Ils se succèdent et pourtant ils font chacun 31 jours ! Pourquoi ?

En fait il faut remonter à l’étymologie des mots, c’est-à-dire à des noms “d’empereurs” romains. Le mois de juillet (31 jours) était le mois dédié à Jules César. Julius, c’est le nom de sa famille, une très vieille famille dont les origines remontent à la fondation de Rome. Auguste, son neveu, le véritable premier empereur eu aussi son mois dédié, le mois d’août. Pour les mettre sur un pied d’égalité, faisant fi des alternances 30/31, on ajouta un jour au mois d’août au détriment du mois de février qui en perdit un…

  

Le déjeuner

Le Déjeuner sur l'herbe est un tableau d'Édouard Manet achevé en 1863. Ce tableau a une longue histoire. Il fut d’abord interdit d’exposition au salon de Paris et donc exposé au Salon des refusés pour la première fois le 15 mai de la même année. Cette interdiction est due à 3 raisons :

  • le tableau a choqué pour la femme nue, elle n’était à l’époque acceptée déshabillée que dans un tableau dont le contexte était antique.
  • les coups de pinceaux étaient trop visibles
  • il y avait des erreurs de perspective

La censure était facile…

 

Le busard des roseaux

La femelle du “busard des roseaux” se retourne parfois sur le dos en plein vol, pourquoi ? (source : LPO)

Au sein de cette espèce, la parade nuptiale est spectaculaire. Le mâle, qui effectue de longs vols en rotation autour de leur territoire, effectue des piqués vers sa compagne, dont certains en spirale, et des pirouettes. Le mâle simule alors des attaques tandis que la femelle se retourne sur le dos, les pattes tendues, comme s’il s’agissait d’une transmission de proies. Impressionnant !

 

À la semaine prochaine pour plus de questions encore !

Cora
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme