Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Les 3 articles féministes à lire cette semaine #18

Les 3 articles féministes à lire cette semaine #18

Chaque semaine, je vous propose 3 articles féministes à lire attentivement. Prenez des notes !

Stop au cyberharcèlement islamophobe contre l'association Lallab

Temps de lecture : 7 minutes

C’est une tribune forte que celle que Libération publie sur son site ce 23 août. Suite à la polémique suscitée autour de l’association Lallab (et ce n’est pas la première !), des voix se lèvent pour réagir et dénoncer le cyberharcèlement sur tons d’islamophobie et de sexisme auquel Lallab doit faire face. La polémique stérile (l’ouverture de 3 services civiques au sein de l’association) est née évidemment à l’extrême-droite. Lallab a le mérite de donner la parole à une minorité dont on parle constamment mais qu’on n’écoute jamais : les femmes musulmanes ; soutenons-les.

Lire l'article sur Libération

   

Que deviennent les données des applications pour le suivi des règles ?

Temps de lecture : 10 minutes

Plongée dans le monde des applications-menstruations. Nous sommes nombreuses à utiliser ces applications pour suivre nos cycles. Non seulement cela nous aide à nous souvenir quand il va falloir glisser des protections dans notre sac mais elles permettent aussi de dresser des statistiques, de repérer des corrélations entre les moments du cycle et les humeurs… etc. L’envers du décor : géolocalisation, publicités ciblées… Que deviennent toutes nos données que nous rentrons dans ces divers applications ? Quelles sont les pires ? Les moins pires ? Enquête.

Lire l'article sur le Monde.

​En Inde, un musulman ne pourra plus répudier sa femme par Whatsapp

Temps de lecture : 5 minutes

En Inde, jusque là, un musulman pouvait divorcer simplement en adressant à sa femme, un message contenant trois fois de suite le mot "talaq " (divorce). S’en suit, la répudiation immédiate de sa femme du domicile. Classe…

Un panel de cinq juges des principales religions d'Inde s’est prononcé et “"Il est manifestement arbitraire d’autoriser un homme à rompre un mariage à sa guise et sur un caprice”.

Lire l'article sur Marianne

Gomasio
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme