Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

9 mai 2017 : un doodle pour l’ophtalmologiste français Ferdinand Monoyer

9 mai 2017 : un doodle pour l’ophtalmologiste français Ferdinand Monoyer

Aujourd’hui Google propose un doodle animé en mémoire à Ferdinand Monoyer. Cet ophtalmologiste français, inventeur de la dioptrie et de l’échelle Monoyer, est né il y a 181 ans, rien que ça !

Vous n’avez peut-être jamais entendu son nom, et pourtant nos examens ophtalmologiques modernes doivent beaucoup à Ferdinand Monoyer.

Ferdinand Monoyer

Ce physicien et ophtalmologiste français est né à Lyon en 1836. Au décès de son père, alors qu’il n’a que 5 ans, il quitte Lyon pour l’Alsace natale de sa mère. C’est auprès du second époux de sa mère, un ophtalmologiste de la faculté de Strasbourg, que Ferdinand découvre sa vocation pour la médecine et l’ophtalmologie. Il étudie l’optique médicale dans les plus grandes universités européennes, avant de revenir exercer aux côtés de son père adoptif. Il enseigne dans les facultés de Strasbourg, de Nancy, puis de Lyon. C’est dans ce cadre universitaire qu’il publie de nombreux travaux, invente de nouveaux instruments de mesure et pose les bases de l’examen ophtalmologique moderne.

La Dioptrie

Agrégé de physique, Ferdinand Monoyer voit tout l’intérêt de définir une unité de mesure optique. En 1872, il propose d’utiliser la dioptrie pour caractériser la puissance d’une lentille. Cette unité de mesure est définitivement adoptée par le Congrès d’Ophtalmologie de Bruxelles en 1875. Les notions introduites par Ferdinand Monoyer ont considérablement simplifié les calculs en optique.

L’échelle Monoyer

Ce grand panneau est en fait connu de tous. D’ailleurs c’est bien lui qui est mis à l’honneur dans le doodle d’aujourd’hui ! C’est une grande planche qui présente des lignes de lettres, les lettres de chaque ligne ont la même taille et la taille décroît au fur et à mesure que l’on monte le regard. Ce test existe sous deux formes, à 3 m (se terminant par NXV) ou à 5 m (se terminant par ZU), et permet de déterminer l’acuité visuelle. L’échelle Monoyer reste aujourd’hui encore la base des tests optométriques pour la vision de loin.

Ferdinand Monoyer a porté un soin particulier au choix de la calligraphie de ses lettres afin que ce ne soit pas une difficulté pour les patients. Et la taille de chaque niveau de lettre a été calculée pour convenir à une acuité visuelle précise.

Petite facétie de l’inventeur : son nom, son prénom et son titre (DM = Docteur en Médecine) apparaissent en acrostiche de part et d’autre des lignes du test à 5 m ! Saurez-vous l’observer sur le doodle ?

12-yeux-3 - Vous n'avez pas le droit de voir cet objet.
Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Les illusions d'optique de la maquilleuse Innanai
Beauté Quand une artiste se maquille pour jouer avec la...
Seven Sisters sort aujourd'hui au cinéma
Ciné C'est le film événement de la rentrée, porté par la...
Aznavour a son étoile à Los Angeles
People Hollowood reconnait l'immense talent de Charles Aznavour
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme