Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

23 février 2017 : un doodle pour la découverte de 7 exoplanètes !

23 février 2017 : un doodle pour la découverte de 7 exoplanètes !

Aujourd’hui, le doodle de Google relaie une découverte de la Nasa qui confirme la découverte de 7 exoplanètes !

C'est totalement fou. L’organisme américain a mis en évidence l’existence de 7 exoplanètes rocheuses de la taille de la Terre, à « seulement » 40 années-lumière de nous (ce qui, vu des spécialistes, est plutôt proche de notre système). Le doodle met en scène la planète Terre qui, du bout de sa lunette astronomique, fait leur connaissance et communique son enthousiasme à la petite Lune qui lui tient compagnie.

Des exoplanètes ? Qu’est-ce que c’est que ça ?

Ce sont des planètes qui se trouvent hors du système solaire et qui sont en orbite autour d’une étoile. Leur potentielle existence fascine les astronomes depuis le 16ème siècle, mais ce n’est que dans les années 90 qu’on peut avoir des preuves indirectes de leur réalité. Depuis 2008, on sait obtenir ces preuves de manière directe, et cela a permis de dénombrer et confirmer plus de 3580 exoplanètes à ce jour.

Cette fois, ce sont 7 exoplanètes en orbite autour de la même étoile dont la présence a été confirmée. Leur système porte le nom de TRAPPIST-1, du nom du télescope belge installé au Chili (TRAPPIST) qui, le premier en mai 2016, a vu deux de ces exoplanètes. Depuis que les 2 premières exoplanètes ont été observées, le télescope spatial Spitzer, aidé de plusieurs autres observatoires terrestres, a confirmé leur existence et complété le système des 5 autres exoplanètes.

Les planètes désormais sont repérées par les lettres de b à h. TRAPPIST-1 a, c’est leur étoile, leur soleil en quelque sorte. (Pour en savoir plus)

Alors, ces 7 exoplanètes : qu’ont-elles de si particulier ?

C’est vrai, ça : pourquoi s’émerveiller de cette découverte, vu le nombre d’exoplanètes confirmées chaque année ? C’est que sur ces 7 planètes rocheuses, de la taille de la Terre, trois se trouvent dans la zone habitable autour de leur étoile. Mais toutes pourraient avoir de l’eau liquide présente sur leur sol. Et l’eau, on le sait bien, c’est la vie ! Cette découverte est capitale parce que c’est la première fois qu’un système tout entier semble aussi prometteur. Et c’est aussi un formidable encouragement à continuer l’observation des étoiles de même nature que TRAPPIST-1 a qui pourraient héberger elles aussi des systèmes d’exoplanètes à étudier de près.

Et maintenant ?

Les chercheurs de la Nasa comptent beaucoup sur le lancement du nouveau télescope spatial James Webb en 2018. Ce nouvel outil devrait être capable de leur transmettre toutes les informations sur les conditions atmosphériques des exoplanètes. Ces données sont indispensables pour répondre à toutes leurs questions. Existerait-il une forme de vie sur une des planètes de TRAPPIST-1 ? Pour le moment, place à l’imagination !

Cette vidéo issue du site de la NASA vous permettra de partager toute l’excitation des chercheurs suite à cette découverte.

Vous aimerez aussi

De nouvelles infos sur le parc Star Wars de Disney
Ciné Le projet a bien avancé. On vous raconte tout !
Les anecdotes de Cora #5
Insolite Ce soir on se couche moins bêtes ! 
Aznavour a son étoile à Los Angeles
People Hollowood reconnait l'immense talent de Charles Aznavour
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
AlainMOCCHETTI - Le 26/02 à 03:32

LA NASA ANNONCE LA DECOUVERTE DE 7 EXOPLANETES DE LA TAILLE DE LA TERRE. La NASA vient de découvrir un Système Planétaire constitué de 7 Exoplanètes dont 3 qui sont situées dans la Zone Habitable de l’Etoile du Système Planétaire qui est situé à 40 al (année lumière) de notre Système Solaire. C’est la plus grande découverte réalisée par la NASA ces 20 dernières années et nul doute aux vus des derniers puissants télescopes mis en orbite autour de la Terre, que des milliers d’exoplanètes seront découvertes dans les 10 ans à venir. (Kepler, Gaia, Hubble,…….). Les 3 planètes dans la zone habitable le sont, car elles sont suffisamment proches de l’Etoile, ce qui veut dire qu’il fait modérément chaud pour que l’eau présente sur ces planètes dites habitables ne soit pas éjectée dans l’espace (vapeur d’eau) et pas trop éloignées de l’Etoile pour éviter que l’eau ne subsiste sur la totalité des planètes dites habitables que sous forme de glace. Sur les 3500 exoplanètes déjà découvertes, c’est la première fois que la NASA découvre 7 Exoplanètes de la taille de la Terre dans le même Système Planétaire, du jamais vu. D= 40 al D= 40 X 365 X 24 X 3600 X 300.000.000 = 3.78 E 17 mètres ou 3.78 E 15 km. Si l’homme pouvait voyager à la vitesse de la lumière, il lui faudrait 40 ans pour atteindre le Système Planétaire avec son Etoile et ses 7 Exoplanètes. Ces dernières sont du type Telluriques et aucune d’entre elles n’est Gazeuse tels que le sont Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus, les 4 Géantes Gazeuses de notre Système Solaire. Si il n’est pas envisageable d’envoyer une mission habitée, il est possible d’envoyer un Vaisseau Spatial totalement automatisé et informatisé qui voyagerait sur la moitié du trajet à Accélération Constante pour atteindre le dixième de la Vitesse de la Lumière et qui décélérait sur le seconde moitié du trajet. Ce serait une Mission Spatiale du type ICARE Le Vaisseau serait équipé de réacteurs à fusion nucléaire et il faudrait énormément de carburant pour alimenter les réacteurs tout au long du trajet. Le Vaisseau serait truffé d’appareils de mesure qui enverrait les résultats vers la Terre, ils mettraient 40 ans pour rallier le Système Planétaire à la Terre. GAMMA(A) : Accélération du Vaisseau Spatial GAMMA(D) : Décélération du Vaisseau Spatial Nous avons GAMMA(A) = - GAMMA(D) Hypothèse : considérons un Voyage Interstellaire de 50 ans, la moitié du trajet aller s’effectuerait à Accélération Constante durant 25 ans pour atteindre le dixième de la Vitesse de la Lumière soit 30.000 km/s et l’autre moitié du trajet aller s’effectuerait quant à lui à Décélération Constante durant 25 ans également. CALCUL DE L’ACCELERATION DU VAISSEAU SPATIAL GAMMA(A) GAMMA(A) = Delta (V)/Delta (T) avec Delta (T) = 25 ans Delta (V) = V(1) – V(0) = 30.000.000 – 30.000/3600 = 30.000.000 m/s GAMMA(A) = 30000000/(25 X 365 X 24 X 3600) = 0.04 m/s²

Signaler un abus
Haut