Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

22 et 23 avril 2017 : deux doodles au programme de ce week-end !

22 et 23 avril 2017 : deux doodles au programme de ce week-end !

Samedi 22 avril, Google nous offrait un diaporama pour fêter le Jour de la Terre 2017. Et devinerez-vous le thème du doodle de ce dimanche 23 avril ??

Connaissez-vous l’âge estimé de la Terre ? On l’évalue à 4.543 milliards d’années, rien que ça ! Actuellement, de l’Univers entier, c’est la seule planète connue pour abriter la vie, depuis des générations, et pour des générations encore. Le 22 avril, c’est le Jour de la Terre, une journée pour nous rappeler que la planète qui nous nourrit est fragile, sensible à nos actions humaines. Si la Terre nous fait de nombreux dons, nous sommes en retour responsables de l’évolution de notre environnement. Au fil des années, le Jour de la Terre est devenu l’événement participatif écologiste le plus important de la planète.

Prise de conscience

L’animation du doodle de ce samedi nous raconte l’histoire d’un jeune renard. Une nuit, il fait le rêve d’une planète polluée et traumatisée par les changements climatiques. Les massifs de coraux des fonds marins ont perdu toutes leurs couleurs, la fonte de la banquise met en danger les espèces arctiques… Alors, dans un sursaut, notre petit renard s’éveille et se met au travail ! Il entraîne avec lui ses amis chat et grenouille pour agir ensemble. Ainsi ils font des plantations et modifient leur régime alimentaire, diminuant la viande au profit des fruits et légumes. On peut aussi les voir circuler à vélo et se renseigner sur les énergies renouvelables. Enfin, derniers gestes de l’animation, on voit les trois amis éteindre la lumière et débrancher les appareils inutilisés. Autant d’actions simples qui permettent à nos héros du jour de passer une nuit apaisée, à rêver d’une Terre idéalement préservée !

Des gestes simples

Cette petite histoire, c’est juste une manière de nous montrer que les actions bénéfiques que nous pouvons entreprendre au quotidien sont simples à mettre en œuvre. Avoir une attitude écologique, ce n’est pas forcément compliqué.

Débrancher les appareils quand ils ne sont pas utilisés par exemple, cela demande juste un peu d’attention pour une économie bien réelle. On évalue que le mode veille des appareils électroniques représentent environ 10% de la consommation d’électricité annuelle d’un ménage. Même si à l’échelle individuelle les économies générées semblent dérisoires, elles deviennent significatives à l’échelle nationale.

Et si l’aspect fastidieux de la démarche vous rebute, sachez que se développent les prises intelligentes. Gérées par Wi-fi ou Bluetooth, on peut les piloter à distance en ouvrant ou coupant leur alimentation, en programmer les horaires de fonctionnement, et sur certains modèles connaître la consommation en électricité. Le progrès technologique au service du geste écologique !

Et le doodle de dimanche ?

Vous avez deviné ? Pour les plus distraits, Google s’est permis de rappeler la grande échéance électorale du premier tour des présidentielles de notre pays, évidemment !

8--bonus
Elle adore Ses derniers articles
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme